Compte-rendu du CONSEIL D’ADMINISTRATION du jeudi 25 août 2016

Présents :
Franck, Vincent, Stéphanie T, Renaud, Romaric (invité), Vanessa (invitée),
Excusés :
Julie, Nathalie, Christa

Ordre du jour :

1 Retour sur les derniers mois passés
Organisation estivale
Constructions
Goodies
Dépenses-Recettes
Partenariats-Financements
Bilan d’étape

2 Projections sur les mois à venir
Commissions
Elevages
Travaux
Goodies
Communication
Evénements
Partenariats

Questions diverses

1 Retour sur les mois passés

Les constructions
Mai-Juin
Le parc a été entièrement débroussaillé et nettoyé (prêt d’outils et don d’essence, fil…)
Un poulailler a été construit pour accueillir tout d’abord 19 poussins (don d’un bénévole). Celui-ci est construit principalement à partir de matériaux récupérés suite à un démarchage auprès des entreprises du secteur et à partir de dons de bénévoles (portes, palettes, matériaux isolants, caisses de vin, mangeoire, abreuvoir, vis).
Une trappe électronique a été achetée par l’association.
Une clôture (grillage acheté par l’association, piquets donnés par des bénévoles) a été posée et 4 poules adultes et un coq (prêt en attendant que les poussins atteignent l’âge adulte) ont rejoint les poussins.
Les carrés de culture ont été commencés (délimitation, apport de terreau, réalisation des planches à l’aide de matériaux variés : bouteilles en verre, tuiles, tressage en corde, planchettes, tonneaux…)
Une table a été réalisée à partir de palettes démontées.

Juillet
Les escaliers permettant d’accéder au parc ont été consolidés.
Une niche pour les oies a été construite au milieu du parcours volailles et les oies (don) ont rejoint les poules. Une bassine permet aux oies de plonger la tête et le coup (prêt)

Août
Un parc à cochons d’inde a été construit. L’ossature du parc, ainsi que les grillages ont été achetés, tandis que la couverture en bois a été réalisée avec ce qui restait de planches récupérées. Les clapiers béton qui équipent l’intérieur ont été donnés.
Un mini cabanon destiné à ranger les outils que l’association essaiera de se procurer a été commencé (à partir de bois de palettes démontées).
Un espace de stockage des matériaux a été aménagé (de façon a rendre le site plus « propre »)

Les goodies
Des badges et porte-clefs/décapsuleurs ont été réalisés (visuels sur le thème du jardin, potager urbain, la ferme et les volailles). Beaucoup ont déjà été vendus les samedis matins ou par quelques bénévoles dans leur entourage.
Les petits badges (25mm) sont vendus 2€, les gros badges (50mm) 3€ et les décapsuleurs 4€.
Le matériel a été payé par l’association (64€), la presse professionnelle a été prêtée par une adhérente. Au 25 août, les bénéfices issus de la vente de ces goodies sont déjà de 120€
Il reste des badges et décapsuleurs à vendre.

Dépenses-achats
Constructions : 806 euros
Elevage : 58 euros (graines pour le 1er trimestre)
Goodies : 182 euros (recettes) – 64 euros (coût)
Communication:21,97 euros (cartes d’adhesion)
Au 25/08, il reste 282 euros en banque

Partenariats-financements
Territoire 25
De nouvelles réunions ont eu lieu avec les services de T25 afin de finaliser les projets d’équipements (raccord en eau, électricité, terrassement pour une place de parking et un accès en pente douce accessible en fauteuil roulant, clôtures tout autour du site, portail et portillon, deux cabanons (les plans de ces cabanons ont été réalisés à partir des contraintes que nous avions données et ont été validés)). Nous attendons maintenant que les déclarations de travaux soient acceptées et les travaux engagés.
Ville (service vie associative)
Nous avons fait une seconde demande de subvention qui sera étudiée en commission début septembre 2016.
Réserve parlementaire
Nous avons sollicité le Député de la circonscription. Nous avons été reçus et l’accueil était très enthousiaste, une demande de subvention a donc été déposée et nous attendons la réponse.

Point adhérents
L’association compte 80 adhérents issus de 31 familles
L’activité étant aujourd’hui visible depuis la rue, les riverains adhèrent.

Bilan en milieu d’année
Points positifs :
– plaisir partagé
– bon accueil (aucune plainte des voisins contre les oies et le coq)
– vitesse et qualité de la mise en route
– rôle « social » confirmé (Romaric…)
Points négatifs :
– finances restreintes
– autonomie des adhérents difficile à prendre (dépendants des outils et consignes de Renaud)
– pas d’abri (en cas de pluie)
2 Projections sur les mois à venir

Organisation en commissions
Cette organisation est toujours dans les tuyaux mais n’est pas encore mise en place.

Elevages
Mise en place d’un planning de soins quotidiens au poulailler.
Il est prévu d’établir un planning hebdomadaire pour les deux prochains mois (septembre et octobre). Un mail sera envoyé aux adhérents à la suite de cette réunion afin de lister les volontaires. Chaque inscrit se verra attribuer un jour de la semaine pendant lequel il devra venir prodiguer les soins nécessaires (à n’importe quel moment de la journée). Un bilan sera tiré à l’issue de cette période de 2 mois.
Cochons d’inde. Le parc est presque terminé, nous sommes à la recherche de cochons d’inde à adopter.

Travaux-constructions
Débroussaillage du talus : nous espérons que ce travail sera fait par l’entreprise d’espaces verts travaillant sur le quartier pour le compte de T25 (cela nous a été proposé mais pas encore réalisé).
Cabanon à outils : le cabanon a été commencé, il reste une journée de travail. Ce cabanon nous servira à stocker et sécuriser les éventuels outils que nous réussirons à récupérer et également une tondeuse manuelle (à acheter?) qui deviendra vite indispensable.
Panneaux d’accueil : des affiches ont été réalisées afin d’informer les passants de l’activité de l’association ; ces affichettes seront agraphées sur des panneaux qui restent à réaliser (à partir de palettes?)
« Terrasse » pour les abreuvoirs : les oies ont tendance à mettre de la boue dans les abreuvoirs ; nous décidons donc d’installer un petite terrasse afin de surélever ces abreuvoirs et ainsi les éloigner de la terre. Cette estrade permettra en outre d’atteindre les abreuvoirs depuis l’extérieur de l’enclos, ce qui n’est pas possible actuellement.
Abris. Les volailles disposent de zones d’ombre assez limitées actuellement et pas d’abris contre la pluie autre que le poulailler et la niche ; nous décidons de fabriquer un tel abris (un simple toit sur 4 piquets).

Goodies
Nous prévoyons de réaliser des t-shirts qui seront vendus à la ferme. Une association se propose de les réaliser avec nous en utilisant la méthode de la sérigraphie. Ce sera l’occasion d’un atelier de découverte de cette technique d’impression. Pour des raisons financières, nous gardons le projet, mais celui-ci risque d’être repoussé au printemps 2017.

Communication
Nous réalisons deux affiches à exposer à l’entrée du site et prévoyons un panneau « actualités ». Nous afficherons sur ce panneau des informations courtes destinées à changer chaque semaine (exemple : « nous recherchons des cochons d’inde à adopter »)

Portes-ouvertes
Maintenant que l’activité est lancée, que les premiers aménagements sont là, nous prévoyons une journée « portes-ouvertes » pour la fin du mois d’octobre. Les modalités de cette manifestation restent à définir. Nous nous réunirons début octobre pour définir cela.

Partenariats
Ecoles
Deux enseignantes de maternelle ont déjà manifesté leur intérêt pour les activités de la ferme et souhaitent adhérer à l’association par le biais de la coopérative scolaire afin de monter des projets dans les domaines des arts visuels (à suivre)
Lycée professionnel
Un projet de partenariat avec un enseignant de lycée pro filière bois ainsi que ses élèves est à l’étude. Il s’agirait de construire une table couverte. (à confirmer en fonction des financements)

Questions diverses
Place des enfants et responsabilité
Nous avons souhaité impliquer des enfants et leur donner la possibilité de prendre des initiatives et des responsabilités dans l’association. Des questions de responsabilité se posent en cas d’absence des parents. Nous décidons de rajouter aux bulletins d’adhésion ainsi que dans le règlement intérieur (modification qui sera validée à la prochaine AG), un passage concernant cette responsabilité (qui reste celle des parents).

Cahier de soins
Chaque bénévole est susceptible d’apporter sa réflexion ou une connaissance acquise concernant les élevages (notamment suite à des lectures). Pour garder mémoire de ces réflexions et les partager, nous décidons d’installer dans le poulailler un cahier de soins sur lequel chacun pourra noter ce qui lui semble important. (exemple : « j’ai lu qu’on pouvait aménager un nid à poussière dans lequel les poules viennent se frotter pour se débarrasser de parasites » ou encore « on m’a dit que les poules appréciaient les paillettes d’orties » etc…)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s