Bilan d’activité 2016

L’association est née au milieu de l’année 2015 mais l’installation de la petite ferme a débuté en avril-mai 2016.

30 avril 2016 :
Première Assemblée Générale.
Les principales orientations sont décidées et les valeurs fondatrices exprimées. Notre activité sera écologique (réemploi, rejet des pesticides et autres produits phytosanitaires, contrôle des consommations d’électricité, d’eau, récupération d’eau de pluie, contrôle des déchets créés, récupération d’invendus pour nourrir les…), pédagogique (les animaux sont doués de sensibilité et leurs besoins doivent être respectés, cela s’apprend), culturelle (l’association participera à l’animation culturelle du quartier, musique, street-art, land-art…) et son fonctionnement sera partagé (pas d’accueil sur le site autre que bénévole, chacun participe s’il souhaite jouir du lieu et des activités).
Les animaux ne seront pas consommés.
Nous décidons que l’année 2016 sera l’occasion d’installer l’association dans un fonctionnement et d’auto-construire les premiers aménagements parallèlement aux aménagements que nous fournira T25 (ce dernier point n’ayant pour l’instant pas été tenu par ce partenaire).

Mai – juin 2016 :
Les constructions.
Le parc est débroussaillé et nettoyé. Un poulailler est construit pour accueillir les premiers poussins. Celui-ci est construit principalement à partir de matériaux récupérés.
Une clôture est posée.
Les carrés de culture sont commencés (délimitation, apport de terreau, réalisation des planches à l’aide de matériaux variés : bouteilles en verre, tuiles, tressage en corde, planchettes, tonneaux…)
Une table est réalisée à partir de palettes démontées.
Des badges et porte-clefs/décapsuleurs sont pressés (visuels sur le thème du jardin, potager urbain, la ferme et les volailles).

Juillet 2016
Une niche pour les oies est construite au milieu du parcours volailles et les oies rejoignent les poules.
De nouvelles réunions ont lieu avec T25 afin de finaliser les projets d’équipements (raccord en eau, électricité, terrassement pour une place de parking et un accès en pente douce accessible en fauteuil roulant, clôtures tout autour du site, portail et portillon, deux cabanons (les plans de ces cabanons ont été réalisés à partir des contraintes que nous avions données)). Nous attendons toujours actuellement que ces travaux soient engagés.
Nous sollicitons le Député de la circonscription qui nous octroie une subvention de 1000€ pour l’année 2017.

Août 2016 :
Un parc à cochons d’inde est construit. L’ossature du parc, ainsi que les grillages sont achetés, tandis que la couverture en bois est réalisée avec ce qui reste de planches récupérées. Les clapiers béton qui équipent l’intérieur ont été donnés.
Un mini cabanon destiné à ranger les outils est adossé à ce parc.
Un espace de stockage des matériaux est aménagé (de façon a rendre le site plus « propre »)

Septembre 2016 :
Nous accueillons deux cochons et deux chèvres.
Nous mettons en place un dispositif de soins quotidiens : les bénévoles souhaitant s’occuper des animaux s’inscrivent sur un planning.

Samedi 15 octobre 2016 :
Atelier gîte à hérisson
Premier « atelier » organisé. Une bonne dizaine d’enfants participent à une discussion sur le hérisson, à un petit jeu puis fabriquent un gîte sur le site de la ferme.

Fin octobre 2016 :
Nous fabriquons un escalier et une rampe permettant à tous d’accéder au site. Nous installons des toilettes sèches, un foyer et des barrières protégeant celui-ci.

29 Octobre 2016 :
Journée portes ouvertes
Il s’agit de la première manifestation ouverte au public depuis l’installation du site.
Environ 200 à 250 personnes participent à la journée. C’est l’occasion de présenter l’activité, le fonctionnement de l’association, les responsables et les animaux. Des ateliers sont proposés : installation en laine, plantations de framboisiers, arbres fruitiers et bulbes. L’association offre une soupe bio chauffée au feu de bois ainsi qu’un apéritif. Le repas est partagé. Les enfants bénévoles de l’association sont partie prenante de la manifestation, ce sont eux qui présentent les animaux et les équipements.

Novembre-décembre 2016 :
Les soins sont réorganisés en fonction des nombreux nouveaux adhérents (l’association termine l’année avec plus de 150 adhérents).
L’IME l’essor participera aux soins chaque vendredi après-midi (un groupe d’enfants et un ou deux éducateurs).
La grippe aviaire nous oblige à confiner les volailles sous une grande tente de réception. Nous y installons un poulailler, de nouvelles mangeoires, des perchoirs… Nous installons cette tente dans un deuxième enclos.

Bilan :
Les objectifs fixés lors de l’assemblée générale sont atteints et sur de nombreux points dépassés.
Nous avons mis en place un système de soins quotidiens, des rendez-vous hebdomadaires (les samedis matins) et des activités ponctuelles (ateliers, journées PO). Nous avons défini le fonctionnement interne : un bureau se réunissant régulièrement, un conseil d’administration et une assemblée générale annuelle prévoyant l’orientation.
Un règlement intérieur et des affichages précis sur le site permettent de bien informer les visiteurs, adhérents et/ou bénévoles.
Les animaux sont accueillis dans de bonnes conditions malgré la grippe aviaire et des équipements non livrés par T25 (prévus initialement pour fin mars 2016).
Les riverains et autres visiteurs sont enthousiastes vis à vis de cette initiative dont la presse s’est également fait l’écho.

Publicités

Une réflexion sur “Bilan d’activité 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s